ECF
 Emilia Clarke
Ton unique source en français sur Emilia Clarke depuis 2012

e-clarke.net
galerie photos
bienvenue !
Bienvenue sur Emilia Clarke France, l'unique site en français dédié à la sublime Emilia Clarke que vous connaissez sans doute pour son rôle de Daenerys Targaryen dans la série "Game Of Thrones", mais aussi pour avoir joué dans les films "Me Before you", "Voice From the Stone" et "Solo: A Star Wars Story" . Retrouvez sur le site toutes les informations sur ses futurs projets comme "Above Suspicion" Mais aussi son actualité, ses photos, interviews,... et bien plus encore ! Bonne visite sur le site!
derniers articles

hbz-emilia-june-03

Emilia Clarke a des cheveux magnifiques. Long, sombre, parfaitement proportionné avec le corps.
Elle est une véritable campagne L’Oréal. L’ironie, bien sûr, est que peu d’entre nous ont réellement vu les cheveux de Clarke, cachés sous les longues mèches blondes royales de Daenerys Targaryen dans Game of Thrones.
Eh bien, oui, perruque blonde royale. En effet, toutes les perruques sont logées dans la mythique “Salle des Perruques” dans les studios de l’émissions en Irlande du Nord, explique Clarke autour d’un thé à l’hôtel Sunset Marquis de Los Angeles. “La salle des perruques est incroyable,” dit-elle. “Presque tous les personnages ont une perruque. J’ai même nommée la mienne. Pour la saison 1 et 2, c’était juste Dany. Et puis le nom Diva est venu après [selon l’histoire de Daenerys Mère des Dragons], elle est vraiment énorme.”

La joie de Clarke est qu’elle ne se prend pas non plus au sérieux. Alors que Game of Thrones est sanglant et sexy, Clarke est impertinente. Pelotonnée dans un sweet sportif (avec une créature qui ressemble à l’enfant bien aimé de Karl Lagerfeld et un lapin), pantalon délavé Levi’s, et des chaussures blanches Dior, elle a un esprit vif et un sens de l’humour grivois.
Elle a admis vouloir prendre un des œufs de dragons de Khaleesi (qui ont donné naissance à trois dragons maintenant adolescents), en vain. “Apparemment, Jay Z en a acheté un pour Beyoncé, ou quelque chose comme ça,” rit-elle. “Je ne sais pas.” Aucun œuf ne réside chez Clarke, parce qu’ils sont “vraiment, vraiment, vraiment très chers, et ce sont vraiment de grandes œuvres d’art”. Comme Fabergé? “Eggs-actly! Eggs-cellent!”

Les quatre dernières années, depuis la première diffusion de Game of Thrones, ont changées tous les jeux pour l’anglaise Clarke, 28 ans, qui accumulait les petits jobs de télévision avant de remporter le rôle en 2010. “J’avais littéralement la tête dans les nuages d’avoir décroché une audition, juste une audition, et qui plus est pour HBO” se souvient-elle. “Je faisais un millions de jobs en pensant que ça n’allait jamais arriver. Aucune change. Aucune. Chance.”
Et cela s’est produit. Maintenant, Clarke a toujours un pieds dans le spectacle “Et voilà mon visage, c’est sur cette télévision ‘Ce n’est pas de la télévision, c’est HBO’. Mais à chaque fois que je vois et entends ça, j’attend [pour chanter] la chanson de Sex and the City … A chaque fois !” Et Game of Thrones est un énorme succès, en moyenne plus de 19 Millions de téléspectateur par épisode, battant la série précédente de HBO “The Sopranos”. Il y a des poupées Daenerys Targaryen, des porte-clés, et des dizaines de fans qui chantent “Khaleesi!” (Surnom de la reine de Clarke) comme un refrain.

Sans parler de l’obsession Hollywoodienne “Quelqu’un a pris un rêve dans ma tête et l’a transposé dans la vie réelle” se souvient Clarke. “J’étais à l’After Party des Golden Globes, et Channing Tatum est venu vers moi, avec cette femme magnifique, Jenna. Et ils m’ont dit “On s’appelle entre nous “Lune de ma vie” et “Mon soleil et mes étoiles” et tout ça. Et je me suis dit “Je ne peux pas contenir tout ça. S’il vous plait, est-ce que quelque chose de sexuel peut se passer entre nous ? Vous êtes tous les deux si beaux, juste un calin.” A ce jour, pas un gentleman a essayé cette ligne sur Clarke. “Quelqu’un devrait !” dit-elle, riant.

Game of Thrones a donné la réussite à Clarke qui est un curieux hybride – parce qu’elle ne circule pas en ville avec sa longue perruque blonde- qui lui donne un anonymat relatif. Mais ça va bientôt changer, avec la sortie de Terminator le 1er Juillet, dans lequel elle joue la légendaire Sarah Connor. Connor a les cheveux brun naturel de Clarke, et son arme ne vole pas sur des dragons mais juste un grand pistolet.
Ainsi, plus de gens vont reconnaître Clarke assez tôt. “Ouais, je pense que les choses pourraient changer,” dit-elle prudemment. “C’est plutôt drôle. Je vais peut être vous paraitre très ennuyeuse, mais la vie que j’aime est plutôt calme et modeste. Je ne sais pas très bien comment cela va être interrompu.” Elle ajoute “Actuellement, lorsque Clarke est avec sa famille et ses amis … Et quelqu’un me stoppe et me dit ‘Oh, pourrais-je avoir une photo?’ Ils continuent d’oublier que tout le monde me connait !”
Clarke a commencé son entrainement pour Terminator en Janvier de l’année dernière, mais ne vous attendez pas à ce qu’elle fasse les mêmes cascades que Linda Hamilton dans Terminator 2. “Cette Sarah a une trame de fond différente,” explique t-elle. “Elle a grandi en sachant ce qu’elle avait à faire.” Comme l’a fait Clarke: Restez forte ! “Les heures étaient si longues et les flingues étaient si lourds, et je devais toujours me mettre dans un endroit où je ne pourrais pas tomber à 4h du matin. J’étais aussi la seule fille, donc je voulais être comme ‘«Hé, les gars, laissez-moi faire une course pour votre argent.” A propos de travailler avec Terminator 1.0 Arnold Schwarzenegger, raconte-t-elle ” Il ne vieillit jamais. Il était tellement amusant. Je m’attendais à cet égo massif, mais il est ce genre d’homme charmant, doux. Il était vraiment excité de filmer les scènes.”
Le tournage s’est terminé en août dernier, et Clarke a directement enchainé avec Game of Thrones jusqu’en décembre, pour continuer en Toscane pour tourner un thriller surnaturel, Voice From the Stone, au milieu de tout ça. Peut-elle parler Italien ? “Sto morendo di fame fottutamente!” Cela signifie “J’ai très faim!”. Clarke se dirige à Londres quelques jours plus tard pour commencer le tournage du drame romantique Me Before You, ce qui lui permet aussi d’être à la maison à Hampstead pour la première fois depuis des mois.
“Game of Thrones a ouvert beaucoup de portes», dit-elle. “Il les a toutes ouvertes !” Elle a eu son “hit badass” avec Terminator – “C’est énorme, la narration est géniale. Comme quand vous êtes enfant et que vous vous l’imaginez. C’est dingue.” Mais maintenant “Je suis désireuse de faire des rôles plus petits, des choses plus sérieuses, avec moins de balles de tennis et d’effets spéciaux. Pour ce prochain film je n’aurais pas besoin de doublure ni rien de tout ça !”
Bien sur, Clarke n’a pas besoin d’une doublure de corps dans Game of Thrones, certes, à la grande joie de la fan base de l’émission. Dans le final de la première saison, il y a cette épique scène où Daenerys renait de ses cendres, nue, avec les dragons nouveau-nés posés sur son épaule, elle partage joyeusement un conte de «fous carbonisés et un patch de modestie.”
“L’équipe était à quelques falaises plus bas”, continue-t-elle. “Donc me voici, avec quatre ou cinq extras, avec Ian Glen [le fidèle Ser Jorah]. Ian fait cette chose où il lève la main sur son visage et dit ‘Aaah, femme nue !’ Mais parce qu’ils filmaient vraiment de loin, ce qu’il a dit était plutôt ‘Superbes seins, love !” Elle laisse échapper un énorme éclat de rire. “J’étais comme ‘la caméra n’est pas sur toi, peux-tu cesser de commenter sur comment mes seins sont ?”
Clarke a toujours eu du cran, cependant. Sa jeune détermination était curieusement mélangée avec son amour pour la mode. “Quand j’avais dans les alentours des 11/12 ans, les gens avaient pour habitude de dire “Tu le promets ? Croix de bois, croix de fer ?” Et je disais “Je le promet sur Chanel!” Et tout le monde était du genre ‘Oh mince ! Elle est sérieuse !’ ” Chanel était tout pour la jeune Clarke, et l’est toujours. “Ma maman avait un rouge à lèvre Chanel qui était rouge vif. Ma grand mère était très chic, et vraiment brillante. Quand je la décrit, j’ai l’impression de décrire Coco. Elle avait raison sur elle.”
Clarke a joué au dress-up pendant des années. “Mes amis disaient “Emilia est la plus habillée quelle que soit la situation.” J’ai toujours voulu mettre un peu de jazz dans tout ça.” La veille, elle a été prise par les paparazzis à l’aéroport LAX dans un manteau de tulle rose Simone Rocha, plaçant ses pompes Dior sur le plateau de la sécurité. “Oh, la Rocha …» Elle laisse échapper un gémissement. “Une petite jupe rose lumineuse en mousse, avec une veste rigide en dentelle blanche. C’était une de mes tenues préférées. Quand il y a quelque chose que j’aime, je le porte jusqu’à la mort.” Le rose est un thème. “J’ai des chaussures roses Céline, super jolies, elles vont avec tout. Maintenant, elles sont couvertes de boue et de merde. Parce que je porte ces beaux vêtements, de belles chaussures, et puis je vais aller pour une promenade sur Hampstead Heath. Quand je reviens, elles sont ruinées. Ma mère n’accepte toujours pas la fin de cette histoire.”
Quelles sont les choses qu’elle n’aime pas porter ? “Les shorts” elle répond instantanément. “Je ne peux pas le faire. Mes cuisses, elles sont là. Elles se font connaitre, et elles aiment les jupes, elle aiment les pantalons. Mais elles n’aiment pas les shorts.” Mais elle aime le style d’autres dames. “Comme Rosie Huntington-Whiteley. Mais je suis toujours comme ‘Je ne peux pas porter ça parce que je ne suis pas une grande déesse avec tout qui est parfait.”
Même si elle aime la mode, Clarke est loin d’être une personne de la mode. “Je suis loin d’être une fashionista. Je vais à des fêtes et je suis comme ‘Hey les gars ! Tout le monde est vraiment beau, en sirottant des coktails, et je suis du genre “Est ce que je peux avoir une tasse de thé?” Une telle idiote !”
Pour une “idiote”, elle fait si bien grande. Dans Game of Thrones, elle débat sur une guerre à venir, Daenerys annonce à son dernier époux, “je suis une reine, pas un boucher.”Déjà essayé à la maison? “Oh oui!” Clarke sourit. Elle adopte une expression à la fois solennelle et majestueuse: “Je ne veux que le poulet, pas le boeuf.”


Traduction par Ellana Meghan Couëdor
Article orginal : Cliquez ici