ECF
 Emilia Clarke
Ton unique source en français sur Emilia Clarke depuis 2012

e-clarke.net
galerie photos
bienvenue !
Bienvenue sur Emilia Clarke France, l'unique site en français dédié à la sublime Emilia Clarke que vous connaissez sans doute pour son rôle de Daenerys Targaryen dans la série "Game Of Thrones", mais aussi pour avoir joué dans les films "Me Before you", "Voice From the Stone" et "Solo: A Star Wars Story" . Retrouvez sur le site toutes les informations sur ses futurs projets comme "Above Suspicion" Mais aussi son actualité, ses photos, interviews,... et bien plus encore ! Bonne visite sur le site!
derniers articles

Emilia Clarke dit que son personnage de femme fatale dans Star Wars « a un cœur d’acier »

Les fans de Game of Thrones connaissent Emilia Clarke dans le rôle de Daenerys Stormborn of House Targaryen, rightful heir to the Iron Throne, rightful Queen of the Andals and the First Men, Protector of the Seven Kingdoms, the Mother of Dragons, the Khaleesi of the Great Grass Sea, the Unburnt, the Breaker of Chains.

Les fans de Star Wars connaîtront Emilia Clarke dans le rôle de Qi’ra.

C’est un personnage qui ne veut pas que son histoire soit dévoilée. C’est une femme d’ombre et de secret. Elle a plusieurs identités, les plus vraies cachées et visibles seulement de ceux en qui elle a confiance, ce qui pourrait s’avérer n’être personne.

Elle est également l’une des principales forces qui a façonné le jeune contrebandier que nous rencontrons dans Solo : A Star Wars Story.

Dans le cadre de la couverture d’Entertainment Weekly, nous avons rencontré Emilia Clarke pour discuter de ce que nous devons savoir concernant cette femme fatale galactique.

Êtes-vous actuellement en train de tourner la dernière saison de Game of Thrones ?

Techniquement je suis en train de tourner Game of Thrones. Mais là maintenant je suis à Rome pour tourner une campagne pour Dolce Gabbana. Donc c’est un mélange des deux.

Vous avez l’air occupée, donc merci de prendre le temps de me parler de Qi’ra. Avec Han Solo ils retournent à leur enfance, pouvez-vous nous expliquer leur relation ?

Eh bien, ils ont grandi en tant que camarade principalement. Ils ont grandi en devenant amis et complices. Il y a évidemment un aspect romantique dans la relation. Mais ils ont grandi ensemble. Donc ils étaient enfants ensemble. Et ce qui est beau à propos de cette histoire sur Han Solo c’est la mise en avant de tous les aspects brillants de Han Solo en tant que personnage et de retrouver ses aspects dans les personnes qu’il rencontre lors de son voyage pour devenir qui il devient.

Ces gens représentent tous différents aspects de qui il devient ?

C’est un peu l’histoire en réalité. Vous allez découvrir tous ses différents éléments qui ont fait qui il est, à travers les gens, les interactions et les relations, comme c’est le cas pour tous les êtres humains. Nous sommes l’ensemble de nos expériences pour l’essentiel.

Ils le guident, l’inspirent. Le corrompent peut-être ?

Vous découvrez ses débuts, cet adorable coquin. Vous le découvrez à travers ses relatons, et Qi’ra est l’une de ses relations qui a un impact sur lui. Enfin, j’espère [rires] – si j’ai bien fait mon travail. Et dans cette relation, ce que vous voyez avec Qi’ra, c’est qu’elle est une énigme.

Donc à travers elle il apprend à ne pas montrer toutes ses cartes.

Elle est un peu difficile à maîtriser, vraiment. Il y a cette petite joie sous-jacente dans une histoire sur les origines parce que vous savez comment cela va finir. Et Qi’ra n’est vue nulle part après, donc … il s’est passé quelque chose ! [rires] Vous voyez ce que je veux dire ?

Ce film nous donnera-t-il une des raisons pourquoi il ne parle pas d’elle ?

Quelque chose qui l’a affecté en tant que personne a dû arriver, mais nous les fans ne le savons pas. Il y a des rebondissements et il y a cette super idée de confiance – à qui faites vous confiance et comment accordez-vous votre confiance ? Et de quel coté viennent ces personnages – ou alors où vont-ils ?

Le réalisateur la décrit comme une femme fatale dans ce film qui est partiellement un film noir.

C’est le cas. Le mystère. Il y a quelque chose dans cette relation sur laquelle vous ne pouvez poser le doigt. Et c’est Qi’ra. A chaque fois que vous pensez l’avoir comprise vous réalisez que ce n’est pas le cas. [rires] Ce qui est assez dur à jouer. Le but c’est que l’ombre de Qi’ra est là quelque part chez le Han que nous connaissons. Cette fille est une des parties qui fait qui il est là première fois que nous le rencontrons.

Y a-t-il une pression de faire un film qui est un complément à d’autres films fait auparavant ?

La joie de ce film c’est qu’on est comme les enfants du fond du bus. Vous voyez ce que je veux dire ? Tous les autres font les gros trucs, et on est plutôt là faisant ce cool, et vraiment marrant film, un peu bizarre, que personne ne regarde. Tous les films Star Wars ont une belle touche d’humour mais dans celui-là … c’est Han Solo le marrant, qui n’est pourtant pas un interlude comique.

Qi’ra et Han se connaissent depuis longtemps, donc sont-ils réunit dans ce film ?

Je pense que c’est quelque chose que vous allez devoir découvrir, je ne veux pas en parler, je ne veux pas dire quelque chose qui pourrait me faire virer ou couper du film. [rires]

Je doute que ce soit possible à ce stade. Que fait Qi’ra la première fois que nous la rencontrons ?

Dans le trailer ils sont dans un speeder, essayant d’échapper à des stormtroopers. Au moment où vous la rencontrez elle est avec Han. Ils font tout les deux ce qu’ils ont à faire pour survivre. Et c’est ce que fait Qi’ra pendant tout le film. Tout au long, elle survit. Survivre dans ce monde souterrain que nous connaissons rempli de contrebandiers, de parieurs, et de vilains. C’était beau qu’ils l’aient abordé rapidement dans The Last Jedi, avec les hippodromes. Vous vous souvenez, et ils parlaient de ce qu’était ce monde.

Sur Canto Bight, quand ils parlent de la laideur derrière l’argent et le pouvoir ?

Et c’est notre monde. Je veux dire, ce n’est pas l’hippodrome et ce n’est pas Canto Bight. Mais le scénario parle de ce qu’est la contrebande, les paris, le marché noir. C’est dangereux et sordide, et c’est laid, et très très sombre. Il y a plein de différents éléments du banditisme. C’était vraiment amusant d’inclure Qi’ra dans ce monde. Elle a quelques facettes [de ce monde] mais elle se bat principalement pour rester en vie.

D’après son apparence, les élégantes robes et capes, j’aurais supposé que c’est quelqu’un qui prospère. Elle a l’air riche.

Et bien si vous avez une femme très glamour dans cet environnement très sordide, vous vous doutez bien que derrière ce glamour se cache quelques routes tortueuses.

Nous voyons beaucoup de femmes fortes dans les films Star Wars, avec Rey, Jyn Erso, Rose, Phasma, Ahsoka, Padme, Holdo et d’autres se tenant aux cotés de Leia. Est-ce que Qi’ra s’inscrit dans cette tradition de femme guerrière forte ?

Oh que oui. [rires] Je ne prendrais jamais un rôle que ne raconte pas cette histoire, parce que je pense que c’est un récit très important que nous racontons à tout les âges et à tout les stades. Et bien que ce soit le film de Han Solo, cette fille est une dure à cuire. Et forte. Et a sa propre histoire. L’histoire de Qi’ra est définitivement un récit de survit et de force. Ce que je ressentais à son sujet c’est que ouais, cette fille à un cœur d’acier.

En tant que père d’une petite fille qui aime Star Wars, je suis heureux qu’il y ait beaucoup de femmes fortes parmi lesquelles elle puisse choisir. Beaucoup de variétés maintenant.

En effet. Et il y a une présence féminine dans ce film. Han Solo est entouré par des femmes fortes. Il ne connaît pas de femmes qui ne se défendent pas seule, qui n’a pas de l’intelligence, de l’esprit. Ce sont les seules femmes dans sa vie. Et ensuite il rencontre Leia, dont tout se met en place.

Traduit par : Alicia Vikander France.